Augmentation des salaires minimas conventionnels (SMC) au 1er janvier 2020

L’avenant n°140 encadre l'augmentation des salaires minimas conventionnels (SMC) au 1er janvier 2020.

 

Cet avenant met en place une augmentation du SMC de 1,5 % (soit 1469,24 €), ainsi qu’une augmentation du coefficient multiplicateur pour les groupes 1, 2, 3 et les sportifs professionnels salariés. Par cette augmentation des coefficients multiplicateurs, les partenaires sociaux de la branche Sport ont souhaité procéder à une revalorisation plus importante des bas salaires.

 

Concrètement, l'avenant 140 prévoit les augmentations suivantes des coefficients multiplicateurs des groupes 1, 2, 3 et des sportifs professionnels salariés :

- pour le groupe 1, le coefficient multiplicateur est porté à 6% (au lieu de 5,21%), soit un salaire minimum conventionnel de 1557,39 euros mensuels, représentant une augmentation globale de 2,2%.

- pour le groupe 2, le coefficient multiplicateur est porté à 9% (au lieu de 8,21%), soit un salaire minimum conventionnel de 1601,47 euros mensuels, représentant une augmentation globale de 2,2%.

- pour le groupe 3, le coefficient multiplicateur est porté à 18% (au lieu de 17,57%), soit un salaire minimum conventionnel de 1733,70 euros mensuels, représentant une augmentation globale de 1,8%.

- pour les sportifs professionnels salariés, le coefficient multiplicateur est porté à 12,75 SMC (au lieu de 12,60 SMC), soit un salaire minimum de 18 732,81 euros annuels, et 1 561,07 euros mensuels, représentant une augmentation de 2,7 %.

 

Vous retrouverez dans les tableaux ci-contre (colonne de droite) les niveaux minimums de rémunération applicables dès le 1er janvier 2020.

 

L’ensemble des minimas est impacté par cette augmentation, ainsi que la prime conventionnelle d’ancienneté des salariés qui en bénéficient (salariés des groupes 1 à 6).

 

Par exemple, un salarié en contrat à temps plein (35 heures hebdomadaires) possédant 2 ans d’ancienneté au 1er janvier 2020, bénéficiera d'une prime d'ancienneté de 17,33 € bruts mensuels (contre 17,01 € bruts mensuels depuis le 1er janvier 2019). Un salarié à temps plein possédant 4 ans d’ancienneté bénéficiera lui de 34,66 € bruts mensuels.

 

Notre fiche pratique dédiée à la prime d’ancienneté (modalités de calcul, exemples…) est accessible sur notre site, en cliquant ici.

 

Vous trouverez également les tableaux récapitulatifs des augmentations du SMC au sein de notre fiche pratique afférente aux niveaux de rémunération.

 

Le service juridique du CoSMoS se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, par téléphone du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30, et par écrit, sur votre espace personnel.