Lozère : pas de record pour le 46e semi-marathon du Marvejols-Mende

Le 46e semi-marathon du Marvejols-Mende a pris place ce dimanche 29 juillet, sous un soleil de plomb.

La course mythique a commencé au matin à Mende avec les courses enfants dès 8 h 15 : baby et poussins sur 1 km, benjamins et minimes sur 3 km. À 9 h, les adultes se sont élancés de la place de l'Esplanade à Marvejols pour 22,4 km de trajet. Partis d'une altitude de 634 m, ils ont grimpé la pente jusqu'au col du Goudard (1018 m). Les coureurs ont suivi une descente jusque La Planchette, avant de remonter vers le hameau de Chabrits, pour conclure sous les applaudissements à la place du Foirail à Mende.

Le Rwandais Félicien Muhitira a fini le premier en catégorie masculine, suivi par la Bahreïnienne Dalila Abdulkadir Gosa, première en catégorie féminine. Aucun record de vitesse n'a été établi cette année, peut-être en raison d'un temps ensoleillé, fatigant pour les coureurs. « Il fait chaud, c'est étouffant sur le parcours », a précisé Jean-Claude Moulin, fondateur et président de la course.

L'édition 2018 du Marvejols-Mende comptait près de 3000 participants. Un chiffre fortement en baisse depuis quelques années, accentué par le décalage de la date : les organisateurs ont été contraints de reporter la tenue de la course d'une semaine pour laisser place au Tour de France.

© Midi Libre